Swtch

Formule 1 : Grand Prix d’Autriche 2022

Grand Prix d'Autriche 2022 : résumé complet du week-end

La campagne européenne estivale continue. Après le GP du Royaume-Uni et avant 5 autres courses sur le vieux continent, on s’arrête dans les Alpes. C’est l’heure du Grand Prix d’Autriche 2022 !

Grand Prix d'Autriche 2022 : le tracé et les infos en vrac

Le tracé autrichien mesure un total de 4,318 kilomètres, ce qui le fait rentrer dans le Top 5 des circuits les plus courts du calendrier. Du côté des tours à couvrir, on est loin des 52 tours de Silverstone. En effet, sur le RedBull Ring, les pilotes devront boucler 71 tours ! Une des grosses particularités du tracé et qu’il ne possède que 10 petits virages, ce qui est bien évidemment le total le moins élevé de tous les circuits. Vu la localisation du circuit, les pilotes devront affronter un fort dénivelé. Concernant les zones de DRS et vu le peu de virages, on en retrouvera 3, chacune ayant sa zone de détection.

Contrairement aux apparences, le tracé n’est pas si simple que ça négocier et possède quelques points chauds, à commencer par le Virage 3, au bout de la montée. On pourra aussi noter le Virage 4, une simili-épingle, dans lequel les pilotes rentrent après une longue ligne droite sous DRS. Il faut aussi se méfier du Virage 10, juste avant la ligne droite de départ. En effet, les pilotes ont tendance à le prendre trop vite, les faisant dépasser les limites de piste, ce qui peut amener à des pénalités.

Une fois n’est pas coutume et comme tous les « vieux GP », c’est un tracé que j’aime énormément. C’est rapide au possible, les zones de DRS peuvent offrir de belles passivités de dépassement et avant les voitures version 2022, ça ne devrait aller qu’en s’améliorant.

Le tracé du Grand Prix d'Autriche 2022

En parallèle et comme d’habitude, voici quelques informations, en vrac, concernant ce GP d’Autriche :

– Si le GP d’Autriche est au calendrier depuis 1970, le tracé actuel (qui reprend en partie l’ancien) est en vigueur depuis 1997. Cependant, il n’a pas été couru entre 2004 et 2013.
– Les pilotes les plus titrés sur ce circuit (ancien tracé compris) sont Alain Prost et Max Verstappen, avec 3 victoires chacun.
– C’est ici que Bottas et Norris ont obtenu leur tout premier podium, respectivement en 2014 et 2020.
– En cas de victoire d’un pilote Ferrari ou Mercedes, l’écurie en question égalisera le record de victoires d’une team, détenue par McLaren (avec 6 succès).
– C’est le second Grand Prix de la saison qui accueille une course sprint.

LA COURSE SPRINT : c'est quoi ?

Mis en place en 2021, la Course Sprint fait son retour en 2022, avec quelques changements. Néanmoins et pour ne pas vous perdre, on va reprendre de zéro et ne parler QUE du format qui nous intéresse : celui de cette saison. La Course Sprint a/aura lieu à trois reprises cette saison : en Autriche donc, au Brésil et à Imola qui s’est déjà disputé. 

Première chose à savoir : la séance d’Essais Libres 3 disparait. Les pilotes disputent, dans cet ordre :
– Séance d’Essais Libres 1 (vendredi)
– Séance de qualifications (vendredi)
– Séance d’Essais Libres 2 (samedi)
– Course Sprint (samedi)
– Grand Prix (dimanche)

La séance de qualification disputée le premier jour (format habituel) définit la grille de départ de la Course Sprint. Cette fameuse « course » fait parcourir 100 kilomètres aux pilotes, ce qui fera 24 tours en Autriche. Les 8 premiers pilotes reçoivent des points : 8 pour le premier, 7 pour le second, etc.

Autre information de taille : l’arrivée de la Course Sprint définit la grille de départ du Grand Prix du dimanche. Pour les pilotes, il faudra choisir entre la sécurité et les risques à prendre, avec la possibilité de perdre beaucoup de place sur la grille du dimanche si la Course Sprint est manquée.

GRAND PRIX d'autriche 2022 : les essais libres

Le format des essais libres est donc bien spécial ce week-end. Une unique séance avant la qualification et une seconde le lendemain (samedi) avant la course sprint. La FP1 a été assez animée, grâce à de très nombreuses sorties de pistes, des temps annulés, car les pilotes débordaient au Virage 10 et deux drapeaux rouges (un suite à un problème mécanique de Norris et le second suite à un morceau de vibreur qui s’était détaché).

Pour ce qui est des chronomètres et circuit court oblige, les 10 premiers pilotes finissent dans la même seconde. Sans trop de surprises, Max Verstappen réalise le meilleur temps, juste devant Leclerc et un très bon Russell. Perez et Lewis Hamilton complètent le Top 5, ce qui est de bonne augure pour Mercedes. Carlos Sainz ne se classe qu’à la 7e place, alors que les McLaren passent complètement à côté (17e et 20e). Les deux Haas se classent dans le Top 10 (6e et 9e), là où ça continue de coincer pour AlfaTauri avec la 10e place de Tsunoda et la 16e de Gasly.

GRAND PRIX D'autriche 2022 : les qualifications

Après une seule séance d’essais libres, particulièrement hachée, c’est l’heure pour les pilotes de se lancer à l’assaut de la séance qualificative qui définira la grille pour la course sprint.

En Q1, il n’y aura pas grand-chose à signaler, à part, encore une fois, de nombreux temps annulés pour des limites de piste dépassée. Les éliminés sont Ricciardo, Stroll, Zhou, Latifi et Vettel qui partiront entre la 16 et 20e place.

En Q2, on prend exactement les mêmes paramètres et on recommence ! Aucun incident à déplorer et des marques qui commencent à être prises par les pilotes. Gasly, Albon, Bottas, Tsunoda et Norris sont éliminés et partiront donc entre la 11e et 15e place. Problème : la sortie de piste de Perez* n’a pas été prise en compte et le mexicain s’est donc qualifié pour la Q3, alors que son temps n’était pas valide.

En Q3, on aura beaucoup plus de spectacle, à mon grand désarroi. Alors qu’il reste un peu moins de 6 minutes, Lewis Hamilton se loupe et s’envoie dans le mur, ce qui est assez rare pour être souligné. Drapeau rouge et fin de séance pour lui. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Russell de manquer le dernier virage, s’envoyant également dans le mur et provoquant un nouveau drapeau rouge. Les pilotes restants n’ont finalement qu’une dernière chance d’améliorer leur temps, une fois la Mercedes dégagée.

Verstappen va confirmer sa forme en prenant la pôle devant Leclerc et Sainz, les trois pilotes se tenant quand même en 0,082 secondes. Perez* et Russell (malgré sa sortie) complètent le Top 5. Suivent Ocon, Magnussen, Schumacher, Alonso et finalement Hamilton.

Grille de départ, Course Sprint du Grand Prix d'Autriche 2022

*au final, Sergio Perez verra son temps réalisé en Q2 être annulé. De ce fait, il passe de la 4e place à la 13e place, permettant à 9 pilotes de grapiller une précieuse place.

Pour ce qui est des essais libres du samedi matin (que je préfère vous mettre ici, pour ne pas vous spoiler la qualification), ils ont commencé sans les deux Mercedes qui étaient toujours en réparation. Si Russell a pu rapidement prendre la piste, Lewis Hamilton a dû attendre le dernier quart d’heure pour enquiller les tours.

Pas de drapeau rouge, ni aucun incident grave. On continue par contre de multiplier les petites sorties de route et autres blocages de roues. Au niveau des chronomètres, Sainz prend le meilleur temps devant Leclerc et Verstappen. Les Alpine continuent sur leur belle lancée avec les 4e et 5e temps. Russell et Hamilton arrivent quand même à rentrer dans le Top 10, tout comme Bottas.

GRAND PRIX D'autriche 2022 : la course sprint

La seconde course sprint de la saison a débuté de manière bien particulière. En effet, Alonso n’arrive pas à démarrer sa voiture lors du tour de chauffe, ce qui mènera à son abandon. Dans le dernier virage de ce même tour de chauffe, Zhou va voir son moteur s’arrêter pour aucune raison, le forçant à prendre le départ de la voix des stands.

Après une deuxième tour de formation, la course débute enfin ! Juste avant le premier virage, Gasly va monter sur la roue d’Hamilton, le faisant atterrir à contre-sens, heureusement sans gravité. Les 10 premiers tours seront rythmés par plusieurs choses. Premièrement, la bataille entre Leclerc et Sainz qui a dû donner des sueurs froides au boss de chez Ferrari, le contact étant à chaque fois très proche. Deuxièmement, la remontée de Sergio Perez. Parti 13e, il occupe déjà la 6e place au 10e tour. En parallèle, Albon va malheureusement s’illustrer à deux reprises : en poussant Norris trop loin et en envoyant Vettel en tête-à-queue. La fin de course sera quant à elle rythmée par l’affrontement entre Hamilton et Schumacher, dont le pilote anglais sortira vainqueur. Devant, Verstappen s’impose sans aucun mal, devant Leclerc et Sainz. Une course sprint très sympathique  à regarder, avec de l’animation de bout en bout !

Le résultat de la course sprint étant la grille de départ du GP de dimanche, il y a beaucoup de changements. Si Bottas partira dernier à cause d’un changement de moteur, le grand perdant est bien sûr Alonso, qui passe de la 8 à la 19 place. Gasly perd également 4 places.

Du côté des bonnes opérations, Perez passe de la 13e à la 5e place et les McLaren gagnent chacune 5 places. Zhou, malgré son départ des stands, gagne aussi 5 précieuses places.

GRAND PRIX d'autriche 2022 : la course

Dimanche 10 juillet à 15h : c’est sous une grosse fumée orange causée par des fumigènes que le GP d’Autriche démarre, à l’heure ! Un premier tour plus que mouvementé, avec un échange musclé entre George Russell et Carlos Sainz dès le Virage 1, mais surtout, un accrochage entre ce même Russell et Perez quelques virages plus tard, qui enverra Perez dans les graviers et surtout, qui le mènera à l’abandon quelques tours plus tard. Russell de son côté, attendra jusqu’au 12e tour pour purger sa pénalité et faire son premier arrêt, ayant également quelques dégâts. En même temps et aux avant-postes, Charles Leclerc effectue un superbe dépassement sur Verstappen, lui offrant la tête de la course !

Lewis Hamilton de son côté, connaîtra la même aventure que la veille : se retrouver coincé derrière deux Haas. Au Tour 15, enfin, il arrive à se débarrasser des deux pilotes, pour prendre la quatrième place de la course. Une course très animée, avec de nombreux dépassements et échanges de positions, en témoigne une incroyable bataille entre 5 gentlemen, au Tour 25, qui s’étalera sur plusieurs virages !

Au Tour 33 : on prend les mêmes et on recommence ! Charles Leclerc est à nouveau aux prises avec Max Verstappen, qu’il dépose sans AUCUN problème, grâce à ses pneus plus frais. En parallèle, Mick Schumacher se permet un dépassement très propre sur son co-équipier, les deux Haas étant toujours dans les points. Gasly de son côté, s’illustrera malheureusement en poussant Vettel au tête-à-queue.

Au Tour 53, devinez quoi ? Charles Leclerc qui était à nouveau second suite aux arrêts au stand, entreprend une troisième manœuvre de dépassement sur Verstappen, plus que réussie, pour re-re-reprendre la tête de la course ! 4 tours plus tard et histoire de coller avec le début de saison, le pauvre Carlos Sainz verra son moteur exploser et sa voiture prendre feu. Ce dernier allait dépasser Verstappen pour offrir un vraisemblable doublé à Ferrari, avant de voir ses espoirs partir en fumée. Je ne vous cache pas que j’ai quand même eu une petite frayeur, Sainz mettant du temps à sortir (la voiture était en pente, sans frein à main) et le commissaire de course tardant à arriver. Heureusement, tout va bien physiquement pour l’espagnol.

Une Virtual SafetyCar est logiquement déployée, permettant à de nombreux pilotes de changer de pneus une dernière fois, à une quinzaine de tours de la fin de course. Fin de course marquée par la remontada de George Russell, qui dispose d’Esteban Ocon pour reprendre la 4e place qu’il occupait sur la grille de départ.

En tête, Charles Leclerc refranchit ENFIN la ligne d’arrivée à la première place, mettant fin à sa mauvaise série (grandement causée par son écurie, on le rappelle) ! Il termine devant Max Verstappen et Lewis Hamilton, qui enchaine un troisième podium d’affilé. Russell et Esteban Ocon, pour son centième GP, complètent le Top 5. On retrouve les deux Haas dans le Top 10, avec la 6e place de Mick Schumacher (élu pilote du jour) et la 8e de Magnussen. Les deux McLaren profitent des abandons pour également être dans le Top 10 (7e et 9e). Enfin, Alonso, parti 19e, accroche le Top 10 in-extremis.

GRAND PRIX D'autriche 2022 : mes tops et flops

LE Top :

Charles Leclerc. Le revoici ENFIN sur le podium et surtout, sur la plus haute marche. Le monégasque a réalisé une course parfaite, réussissant à chaque fois à dépasser Verstappen de belle manière. Pour une fois, il n’a pas été saboté par son équipe !

Les petits tops :
  • Lewis Hamilton : le septuple champion du monde continue sur sa lancée. S’il est certes aidé par les abandons de Sainz et Perez, il ne faut pas minimiser ce podium. La Mercedes semble enfin être solide, ce qui promet une belle deuxième partie de saison.
  • Alpine : une nouvelle fois, les deux voitures dans les points, alors qu’Alonso partait avant-dernier. Ocon ne pouvait rien faire contre les Ferrari / RedBull / Mercedes, mais il a très bien piloté pour s’emparer de la 5e place.
  • Haas : là encore, deux pilotes dans les points ! Schumacher a réalisé une superbe course et confirme après Silverstone. Les voitures semblent de nouveau très compétitives en course, pour nos plus grand bonheur.
  • McLaren : LES DEUX VOITURES SONT DANS LE TOP 10. Vu le début de saison plus que délicat, c’est limite un miracle, surtout pour Ricciardo.
LE Flop :

AlphaTauri : encore une fois, c’est un week-end de course à vite oublier pour l’écurie. Malgré trois abandons, les pilotes finissent 15e et 16e et auraient même fini bons derniers si Gasly n’avait pas sorti Vettel. Tsunoda s’est également illustré de la mauvais façon, lors d’un duel avec Alonso.

Les petits flops :
  • Aucun : globalement, il n’y a eu que des bonnes surprises. On aurait pu mettre Ferrari pour la voiture de Sainz, mais cela aurait été too much. J’ai un petit temps hésité avec Russell qui ruine la course de Perez au premier tour, mais avec sa superbe remontée et quatrième place finale, cela aurait été dur.

classements après le Grand prix d'autriche 2022

Après ce onzième Grand Prix de la saison, qui marque la moitié du calendrier, on a du mouvement :

Classement général des pilotes après le GP d'Autriche 2022
Classement constructeurs après le Grand Prix d'Autriche 2022

Chez les pilotes, Leclerc récupère sa deuxième place grâce à sa victoire et l’abandon de Perez. Sainz de son côté reperd du terrain sur Russell. Plus bas, Ocon prend la 8e place à Bottas.

Côté constructeurs, Mercedes est le grand gagnant du jour avec deux voitures dans le Top 4. Ferrari grapille 4 petits points à RedBull, tandis qu’Alpine égale McLaren. Haas de son côté s’empare de la 7e place du classement, grâce à la superbe course de ses pilotes.

Guide complet de la Saison 2022 de Formule 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.