Swtch

Sélection des animés de la saison printemps 2022

Bannière Shield Hero pour animés du printemps 2022

Spy×Family, Kaguya-sama, Dragon Ball, Shield Hero, voici la sélection des animés du printemps 2022 !

Chaque nouvelle saison au Japon est synonyme de la parution d’une multitude de nouveaux animes, qu’il s’agisse de suites ou de toutes nouvelles séries et films d’animation. Ce printemps, on compte une centaine de séries et films au total. Difficile de faire le tri entre ce que l’on compte regarder ou non. C’est pourquoi je vous ai fait une sélection de 10 animés de cette saison printemps 2022, à voir dans les mois à venir.

Il s’agit bien sûr d’une liste subjective et non exhaustive des animés diffusés à partir de ce mois d’avril 2022. Cependant, j’essaie de sélectionner des titres pour différents types de publics. Ces dix animés sont classés en trois catégories :

Les suites du printemps 2022

Affiche Kaguya : The Rising of the Shield Hero Saison 2

The Rising of the Shield Hero | Saison 2

Tate no Yuusha no Nariagari | DR Movie / Kinema Citrus

Shōnen / Action / Aventure/ Isekai / Drame / Fantasy

Naofumi se voit un jour invoqué dans un monde fantastique avec trois autres personnes afin de devenir les héros de ce monde. Dès leur arrivée, chacun se retrouve équipé d’une des quatre armes légendaires, où Naofumi hérite d’un simple bouclier considéré comme le plus inutile des quatre équipements.
En raison de son manque de charisme, Naofumi finit malheureusement avec une seule coéquipière et comme si cela ne suffisait pas, lors du deuxième jour, il a été trahi, accusé à tort et volé par ladite partenaire. Méprisé de tous, du roi aux paysans, le jeune homme ne pense désormais plus qu’à se venger !

Il s’agit de la seconde saison de la série animée Tate no Yuusha no Nariagari.

6 Avril · Crunchyroll

Ce n’est peut-être pas la suite la plus attendue cette saison, mais c’est clairement la mienne. 3 ans que j’attends avec impatience la suite des aventures de Naofumi, le héros trahi.

Comme pour la première saison, The Rising of the Shield Hero est animé par les studios Kinema Citrus, en collaboration cette fois-ci avec DR Movie, un studio d’animation sud coréen. Si aucun de ces deux studios est très connu du grand public, je vous assure que l’animation et la réalisation de la première saison de Shield Hero étaient absolument incroyables pour un isekai.

Parce que oui, pour ceux qui rejoignent le train de cette œuvre, Shield Hero est un Isekai où le jeune Naofumi s’est retrouvé invoqué dans un monde fantastique et mystérieux en tant que Héros au Bouclier.
Mais rassurez-vous, la puissance de Shield Hero repose justement sur son scénario, bien différent des autres productions du genre. Ici, pas question de vivre comme un roi ou un héros. Naofumi est un héros rejeté de tous et qui compte bien se venger de ses détracteurs. Malgré l’immense trahison qu’il a dû essuyer au début de son aventure, il a tout de même décidé de faire le travail pour lequel il a été invoqué, à savoir sauver ce monde de l’apocalypse.

Pour cette mission, il est entouré d’un petit groupe… particulier. Alors oui, notre héros est entouré de femmes, exclusivement. Mais je vous jure que ce n’est pas un harem. Déjà parce qu’elles sont toutes mineures et que malgré quelques relations confuses, Naofumi ressemble plus à un grand frère qui souhaite protéger ses petites sœurs. La première à avoir eu la confiance du héros est Raphtalia, sa fidèle épéiste, mi-humaine, mi-animale (elle vient d’une race de Tanuki, ces petits ratons laveurs japonais). Autant vous dire qu’à elle seule, elle représente 85% de mes raisons de regarder cet animé. Gentille, puissante et incroyablement classe, Raphtalia est le pilier de ce manga, disons les termes.

J’ai évidemment beaucoup d’attentes pour cette seconde saison, mais je crois sincèrement que ces 3 ans d’attente en vaudront la peine. Une saison 3 avait déjà été confirmée en même temps que l’annonce de la saison 2, ce qui montre bien le potentiel de la série et l’engagement des fans. Originalement adapté d’un Light Novel, dur de savoir combien de saisons il faudra pour un jour voir une fin, puisque après 22 volumes depuis 2013, les aventures de Naofumi et ses alliées ne sont toujours pas terminées.

Mais cessons de penser à la fin et profitons du voyage ! Tout ça pour dire que j’ai beaucoup d’attentes pour cette seconde saison et qu’il me tarde d’être le 6 avril pour me replonger dans cet univers.

Si vous n’avez pas encore vu la première saison, elle est disponible sur Crunchyroll et, vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement de lui donner une chance.

Affiche Kaguya : Love is War Saison 3

Kaguya-sama – Love is War | Saison 3

Kaguya-sama wa Kokurasetai -Ultra Romantic- | A-1 Pictures

Comédie / Romance / Drama / School life / Seinen
Miyuki Shirogane et Kaguya Shinomiya, deux brillants élèves du prestigieux lycée Shuchiin, ne voient pas l’amour comme tout le monde. Pour le président et la vice-président du BDE, il s’agit d’un combat face à la personne dont ils éprouvent des sentiments.
Bien que les deux protagonistes éprouvent des sentiments réciproques, leur fierté les empêche de révéler leurs sentiments au grand jour. S’en suit alors une lutte où tout est permis pour pousser l’autre à se déclarer : celui qui se déclarera en premier sera alors éternellement soumis à l’autre.

Alors que le festival culturel de l’école approche à grands pas, Kaguya va devoir redoubler de créativité et de vigilance pour acculer Miyuki.

8 Avril · Crunchyroll

Qui dit printemps dit romance ! Et quoi de mieux qu’une romance humoristique pleine de légèreté pour se mettre dans le bain ? Le spectateur se retrouve vite plongé dans la lutte insidieuse qui fait rage entre Kaguya et Miyuki dont les stratégies déployées sont très souvent aussi tordues dans leur conception qu’hilarantes dans leur exécution (qui se passe rarement comme prévu). Que ce soit par la surinterprétation des personnages, les commentaires du narrateur ou encore les autres membres du BDE qui viennent jouer les trouble-fêtes, l’anime est une véritable source de fraîcheur alors que les beaux jours approchent. Si la thématique centrale est bien l’amour, Kaguya-sama – Love is War est avant tout une comédie aux gags finement ajustés. 

L’animation est toujours faite par les talentueux animateurs de A-1 Picture (SAO, Erased, 86, Darling in the Franxx), ce qui prouve une nouvelle fois que ce n’est pas une simple comédie romantique qui peut être donnée à n’importe quel studio.

Durant cette troisième saison, nous devrions avoir droit à un classique des School lifele festival culturel du lycée, dit Bunkasai. Le but est généralement de présenter l’école aux parents et aux futurs étudiants à travers diverses attractions organisées par les élèves. Autrement dit, les occasions pour Kaguya et Miyuki de se piéger mutuellement ne vont pas manquer, d’autant plus en tant que têtes d’affiche du BDE.

Là encore, vivement le 8 avril pour retrouver notre BDE préféré, sur Crunchyroll !

 

Affiche Komi-san Saison 2

Komi Cherche ses mots | saison 2

Komi-san wa, Commu-shou Desu. | OLM

Comédie / Drame / Romance / Slice of Life / School Life

Shôko Komi est une adolescente à la beauté atypique que ses camarades et professeurs placent volontiers sur un piédestal. Ainsi, dès son premier jour au lycée, une barrière invisible s’est créée entre elle et le reste de sa classe, qui la perçoit comme inaccessible.

Hitohito Tadano, assis juste à côté de Komi, remarque pourtant une chose qui l’interpelle : Shôko semble avoir des difficultés à communiquer. Cette dernière souffre en effet d’anxiété sociale extrême. Malgré tout, Komi est bien décidée à faire des efforts pour se faire des amis ; Tadano décide de l’y aider.

Il s’agit de la seconde saison de Komi-san wa, Commu-shou Desu.

6 Avril · Netflix

La deuxième comédie romantique à revenir pour ce printemps après Kaguya-sama est Komi cherche ses mots. Après la sortie de sa première saison en automne dernier sur Netflix, la deuxième arrive donc très vite. Et ce n’est pas plus mal pour garder le rythme effréné qui nous entraine dans chaque épisode. Dans cet anime tout va très vite, les évènements s’enchaine très rapidement et cependant on ne se prend pas la tête. On nous entraine dans la difficulté quotidienne de Komi-san à discuter avec les autres et sa relation avec Tadano qui lui veut l’intégrer à la classe, alors que celui-ci n’a pas vraiment d’atome crochu avec la plupart de ses camarades. Sur un fond de comédie, de romance et traité avec légèreté, l’anime nous entraine dans la gêne sociale que peuvent ressentir certains dans le milieu scolaire.

Comme pour la première saison, c’est le studio OLM qui s’occupe de l’animation sur la suite. Ils sont notamment connus pour leur travaille sur les séries et films Pokémon et Inazuma Eleven, des cracks donc.

Le premier épisode sera disponible dès le 6 avril sur Netflix, et nous pourrons retrouver Komi et Tadano dans leur quotidien de lycée, essayant chacun de s’intégrer à la classe.

Les nouveautés du printemps 2022

Affiche Spy Family

SPY×FAMILY

Spy X Family | CloverWorks / Wit Studio

Action / Aventure / Comédie / Espionnage / Famille

Twilight, le plus grand espion du monde, doit pour sa nouvelle mission créer une famille de toutes pièces afin de pouvoir s’introduire dans la plus prestigieuse école de l’aristocratie.

Totalement dépourvu d’expérience familiale, il va adopter une petite fille en ignorant qu’elle est télépathe, et s’associer à une jeune femme timide, sans se douter qu’elle est une redoutable tueuse à gages.

Ce trio atypique va devoir composer pour passer inaperçu, tout en découvrant les vraies valeurs d’une famille unie et aimante.

9 Avril · Crunchyroll

Contrairement à la saison dernière, ce printemps est riche en nouveautés et on commence avec un très grand morceau. Malgré les sept premiers tomes qui sont dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois, j’ai fait le choix d’attendre l’adaptation animée pour découvrir Spy×Family ! Qui débute dès le 9 avril en simulcast chez Crunchyroll.

À l’instar de Kaiju N°8, Spy×Family est prépublié directement sur Manga+, le service de scan gratuit et légal de la Shueisha, l’éditeur du Weekly Shōnen Jump. L’œuvre de Endo Tatsuya y est prépublié depuis 2019 et compte aujourd’hui 9 tomes, dont 7 sont déjà disponibles en France chez Kurokawa.

Vous l’avez compris, qui dit Shueisha, dit généralement banger, surtout pour le grand public. Pas étonnant donc que Spy×Family soit l’une des nouveautés les plus attendues de l’année ! Même si le monde n’a les yeux rivés que sur l’adaptation de Blue Lock, toujours prévu pour cette année !

Mais du coup, c’est quoi Spy×Family ? Eh bien, c’est un Shōnen mi-comédie, mi-action. Un peu comme un certain Sakamoto Days dont je compte vous parler très vite. Dans Spy×Family, on trouve une famille vraiment pas comme les autres, et pour cause, il s’agit d’une famille créer de toute pièce. Un père espion, une mère tueuse à gage et une petite fille télépathe, je vous laisse comprendre à quel point leurs aventures peuvent être comiques et pleines de rebondissement.

Pour faire simple, Spy×Family est la valeur sûre de cette saison. Le manga n’a plus rien à prouver et l’animé possède déjà des cartes puissantes, à commencer par ses studios d’animation. En effet, CloverWorks s’est associé à Wit Studio pour produire cette première saison. Les premiers sont connus pour leur travaille sur The Promised Neverland, Wonder Egg Priority ou plus récemment My Dress-Up Darling, qui est, pour moi, l’animé de la saison dernière. Du côté de Wit, on retrouve un certain Shingeki no Kyojin et un petit banger du nom de Vinland Saga. Autant vous dire que Spy×Family est d’ores et déjà promis à de très grandes choses, qu’il me tarde d’enfin découvrir dès le 9 avril !

Affiche Shikimori-san

Shikimori n’est pas juste mignonne

Kawaii Dake Janai Shikimori-san | Doga Kobo

Comédie / Romance / School Life / Slice of Life

Shikimori semble être la petite amie parfaite : mignonne, agréable à vivre et douce quand elle le veut.

Cependant, elle a un côté sombre et cool qui se dévoile de temps à autre. Et Izumi, son petit ami, adore être là quand ça arrive. Car, pour lui, c’est ce côté intimidant qui fait tout le charme de sa bien aimée.

9 Avril · Crunchyroll

Décidément on va être servi en comédie romantique pour ce printemps. Shikimori n’est pas juste mignonne, elle va nous entrainer dans le quotidien mignon et plein de passion de Shikimori et son petit ami Izumi. Si cette fois-ci les protagonistes de la romance sont déjà ensemble, nous avons tout de même les ingrédients d’une romance classique dans cet animé.

La série est animée par Doga Kobo, un studio d’animation spécialiste du genre. C’est simple, nous avons droit à une de leur romance chaque saison et chaque saison, c’est une bonne surprise (cf. Tada-kun wa Koi wo Shinai). 

Pour découvrir la vie quotidienne au lycée de Shikimori et Izumi, ça sera sur Crunchyroll. L’animé sera disponible à partir du 9 avril prochain en sortie hebdomadaire.

Affiche Aharen-San

Aharen-san Is Indecipherable

Aharen-san wa Hakarenai | Felix Films

Comédie / Slice of life / Romance / School Life

Reina Aharen, une petite étudiante à la voix faible, est assez mauvaise pour évaluer la distance et l’espace personnel. Parfois, elle est à quelques centimètres de votre visage, et d’autres fois, beaucoup trop loin ! Le seul qui essaie de comprendre ses pitreries est Raidou Matsuboshi, la personne assise à côté d’elle en classe. Il a un visage menaçant, mais en réalité, c’est un gentil garçon avec une imagination parfois débordante.

Aharen-san wa Hakarenai suit ce duo particulier alors que leur étrange amitié commence à se développer lorsque Raidou ramasse la gomme de Aharen.

01 Avril · Crunchyroll

On continue sur la mignonnerie avec Aharen-san, clairement l’animé good vibe et kawaiiiii de la saison ! S’il a tout l’air d’être une comédie slice of life classique, cet animé promet aussi une bonne touche de mignonnerie et de jolie romance entre deux personnages singuliers, un peu à la manière de My Dress-Up Darling ! L’animé est basé sur le manga du même nom de Mizu Asato, qui est toujours en cours de parution avec pas moins de 12 tomes à son actif !

Du côté de l’animation, on retrouve le petit studio Felix Film, majoritairement connu pour être un studio de soutiens 3D, ce qui ne sera pas le cas ici. Difficile donc de savoir à quoi s’attendre, autant du côté de la réalisation que de l’animation.

Si vous voulez vous faire un avis, vous pouvez d’ores et déjà retrouver le premier épisode sur Crunchyroll !

Affiche Ao Ashi

Ao Ashi

Aoashi | Production I.G

Seinen / Sport / School Life

Doté d’un tempérament de feu, le jeune Ashito Aoi aime le football plus que quiconque. Son rêve : devenir joueur professionnel ! Mais ses dons ne lui évitent pas une terrible déconvenue lors d’un match de coupe inter collèges.

C’est à ce moment précis qu’un mystérieux inconnu l’interpelle, et lui propose de prendre son avenir en mains. Le destin du garçon qui s’apprête à révolutionner les sommets du football japonais opère alors un tournant décisif !

9 Avril · Cruchyroll

On termine la sélection des nouveautés par un shōnen sportif comme on les aime ! J’aime à penser qu’Ao Ashi est le rival de Blue Lock. La comparaison est assez simple, je l’admets. Deux mangas traitant du football qui sortent presque en même temps en France et en animé, le rapprochement est vite fait. Mais vous dire qu’ils jouent dans la même cour serait vous mentir. Je vous ai déjà assez parlé de Blue Lock pour que vous sachiez qu’il n’a rien d’un shōnen sportif classique, puisqu’il est basé sur l’individualisme dans le collectif. Pour Ao Ashi, on reste déjà plus sur une formule classique, proche d’un certain Captain Tsubasa (où Olive et Tom pour les plus de 30 ans.), où l’on suit toute l’équipe, en marquant le trait sur le personnage principal, talentueux et promis à un grand avenir.

Ce grand avenir prometteur, la série Ao Ashi le partage avec son protagoniste ! Déjà parce que le manga fait fureur au Japon avec pas moins de 27 tomes à son actif et environ 100 000 ventes en une semaine pour son dernier tome paru (ce que partage aussi Blue Lock à chaque sortie). Du côté de l’animé, les producteurs n’ont pas fait les choses à moitié en confiant le projet au studio de Production I.G. Ces derniers s’y connaissent plutôt bien en animé de sport puisqu’ils sont à l’origine des animations de Haikyuu!!, Kuroko’s Basket et Prince of Tenis. Seul petit bémol, il ne semble pas que le réalisateur et les directeurs artistiques soient spécialement connus pour leur travail sur des shōnens sportifs. Mais à en croire les premières images, le résultat parait tout à fait satisfaisant !

Il me tarde donc de voir ce qu’Ao Ashi a à offrir ! Mon amour pour Blue Lock me pousse à savoir pourquoi Ao Ashi est tout aussi populaire malgré une trame plus classique. Réponse dans les semaines à venir, sur Crunchyroll.

Les films du printemps 2022

Affiche Bubble

bubble

BUBBLE | Wit Studio

Mystère / Romance / Fantastique / Amitié

L’histoire se situe à Tokyo, après que des bulles ayant brisé la loi de la gravité se sont déversées sur le monde. Désormais coupée du monde extérieur, Tokyo n’est plus la capitale qu’elle était : la voici devenue un terrain de jeu pour tout un groupe de jeunes ayant perdu leur famille, qui se divertissent en formant des équipes de parkour, sautant d’immeubles en immeubles.

Hibiki, un jeune as connu pour son style de jeu dangereux, commet une maladresse et bascule dans la mer qui pèse sur la gravité. Il est sauvé par Uta, une fille possédant de mystérieux pouvoirs. Ces deux-là entendent alors un son qui n’est audible que par eux.

28 Avril · Netflix

Si Avengers est le meilleur rassemblement de superhéros, Bubble est clairement le projet le plus ambitieux de la saison coté long métrage.

Prenez les meilleurs de chaque domaine et faites-les travailler ensemble, vous obtiendrez le film le plus prometteur de l’année. Animé par Wit Studio (SNK, Vinland Saga), Réalisé par Araki Tetsuro (SNK, Kabaneri), scénarisé par Urobuchi Gen (Psycho-Pass) et chara-designé par le roi Takeshi Obata (Death Note, Platinium End), Bubble me fait tout simplement rêver.

À tel point que je suis déçu d’avance. Pas tant par le film, rassurez-vous (même si on peut toujours être déçus, on ne sait jamais), mais plutôt quant à la manière dont je vais le voir. En effet, Bubble est un film Netflix, et par conséquent, il ne sortira en salles. Et j’aurais vraiment voulu regarder ce film au cinéma, sur grand écran, avec le son et le traitement qu’il mérite. J’ai la chance d’être bien loti avec une TV 4K, donc dans les faits j’aurais une belle expérience. Mais rien que d’imaginer pouvoir le voir sur grand écran, je me sens frustré.

Je précise aussi que Bubble est une œuvre totalement originale, ne reposant sur aucun manga ou light novel déjà existant. Et ceux qui me connaissent savent à quel point je porte Your Name dans mon cœur. Le rapport ? De ce qu’on voit pour l’instant du film, je le trouve hyper inspiré des récentes œuvres de Makoto Shinkai, le réalisateur de Your Name et plus récemment Les Enfants du Temps, qui plonge lui aussi Tokyo dans une sorte de catastrophe naturelle, sous fond de surnaturel.

Pas de sortie au cinéma donc, mais une diffusion sur Netflix le 28 avril prochain, le temps de vous acheter un home-cinéma pour l’occasion !

Affiche Dragon Ball Super : Super Hero

dragon ball super : super hero

Dragon Ball Super : Super Hero | Toei Animation

Shōnen / Action / Aventure / Fantastique / Combats

L’Armée du Ruban Rouge, l’organisation maléfique autrefois détruite par Goku dans sa jeunesse, a été reformée par un groupe de personnes qui ont créé de nouveaux androïdes plus puissants : Gamma 1 et Gamma 2.

Cette nouvelle armée du Ruban Rouge cherche à se venger de Goku, de ses amis et surtout, sa famille.

Mai ? · Cinéma japonais

Je ne compte pas le cacher, Dragon Ball est mon œuvre préférée. DB, DBZ, GT, Super, j’aime chacune de ces œuvres quoi qu’en disent les détracteurs et les défauts inhérents à chacune de ces séries. Donc quand un nouveau film est annoncé, et bien je saute de joie. Dragon Ball Super : Broly est probablement l’une de mes meilleures séances de cinéma et je sais que la barre avait alors été placée très haute. Heureusement, Super Hero, le prochain film de la saga, n’a pas les mêmes ambitions.

Annoncé il y a quelques mois avec un premier teaser de Goku en CGI, on sait aujourd’hui que Dragon Ball Super : Super Hero sera totalement animé en 3D, ce qui avait fait beaucoup de bruit et fait toujours débat dans la communauté. Broly avait des scènes superbement animées, surtout dans les combats et voir que ce nouveau film ne prendrait pas cette direction m’avait un peu peiné à l’époque. Mais plus les bandes-annonces arrivent, plus je suis sous le charme de cette animation en CGI, proche du jeu de combat Dragon Ball FighterZ, connu pour son incroyable Cell-Shading

Ce qui me plait aussi dans ce nouveau film, c’est qu’on ne cherche (visiblement et pour l’instant) pas l’escalade de puissance. Goku et Vegeta étant pratiquement l’égal des dieux, cela devient de plus en plus difficile de justifier l’existence d’une grande menace. À moins que l’on reparte aux origines de la saga, en ramenant le Ruban Rouge, et que l’on laisse enfin de côté Goku et Vegeta le temps d’un film. Car oui, les héros (pour l’instant, par ce qu’avec la Toei on sait jamais), ce sont Gohan et Piccolo, deux fiers guerriers qui devront protéger, une fois de plus, ceux qu’ils aiment.

Vous l’aurez compris, il me tarde vraiment de voir ce film et de savoir ce qu’ils comptent vraiment y faire. Prendre le risque d’écarter Goku et Vegeta, ou bien les faire revenir à la fin pour le combat final. Le film était attendu pour le 22 avril prochain, mais suite à un hack des serveurs de la Toei, le film a été repoussé à une date encore inconnue. On espère que l’attente ne sera pas trop longue, déjà qu’on ne sait même pas si on l’aura dans les salles françaises…

Affiche Inu-Oh

inu-oh

Inu-Oh | Science SARU

Humour / Musique / Théâtre

Inu-Oh est le nouveau projet de film d’animation de Masaaki Yuasa. Annoncé pour 2021, celui-ci signera la deuxième collaboration entre le cinéaste et le mangaka Taiyou Matsumoto ; ce dernier sera en effet en charge du chara design.

L’histoire adaptera l’ouvrage Heike Monogatari: Inu-Oh no Maki de l’écrivain Hideo Furukawa, dans lequel on suit notamment le parcours d’un jeune comédien de théâtre Nō dans le Japon du XIVe siècle.

28 Mai · Cinémas japonais

On termine cette sélection des animés du printemps 2022 par le nouveau chef-d’œuvre de Masaaki Yuasa, le réalisateur de Ping-pong en 2014 et qui a récemment réalisé les animés Devilman Crybaby et Keep Your Hands Off Eizouken!. Cette fois-ci, Yuasa est de retour pour nous conter le récit d’Inu-Oh, un dramaturge extrêmement populaire dans le Japon du XIVe siècle et sa rencontre avec un certain joueur de Biwa, un instrument à corde japonais.

Attendu pour le 28 mai au Japon, quelques chanceux ont déjà pu voir le film à l’occasion du Festival International de la BD d’Angoulême le mois dernier. Et les premiers retours sont sans appel, Inu-Oh semble grandiose ! Malheureusement, aucune date de diffusion française n’a pour le moment était dévoilée. Il faudra donc attendre encore un peu pour que le grand public puisse profiter de ce chef-d’œuvre.

Voilà qui conclu cette sélection des animés du printemps 2022 ! La saison d’hiver vient de se terminer et on vous recommande toujours quelques pépites comme le très mignon My Dress-Up Darling et la magnifique deuxième partie de Ranking of Kings (Je t’aime d’amour Bojji-sama. Ce printemps est déjà promis à de très belles nouveautés qui marqueront à coup sûr l’année ! De plus, l’été réserve d’ores et déjà son lot de pépites et nous avons quand même quelques belles séries à regarder d’ici là !

Profitez bien de la nouvelle saison de Love is War, prenez le temps de découvrir Spy×Family et, bien sûr, lisez Blue Lock, on se retrouve très vite sur Swtch !

Plus d'articles manga/animes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.