Swtch

Surprise Saisonnière : The Yakuza’s Guide to Babysitting

Qui dit saison d’anime dit forcément bonnes surprises dans les nouveautés qui sortent. Avant leur sortie il y avait peu d’anime qui m’attiraient mais force est de constater que cet été nous a réservé quelques bonnes surprises. Le choix a été dur, mais pour moi celle qui se démarque des autres est : The Yakuza’s Guide to Babysitting.

Comme pour chaque saison d’anime, vous pouvez retrouver sur swtch une sélection d’anime à voir, parmi les meilleures suites, les meilleures nouveautés mais aussi les meilleurs films. Mais il arrive parfois qu’on ne voit pas venir une petite pépite, un gros coup de cœur. Surprise saisonnière est là pour pallier ça. Comme dit un peu plus haut, quand j’ai vu la liste des animes qui allait sortir cet été, pas grand-chose m’attirait. Mais j’ai bien pris soin d’en tester le maximum pour pouvoir m’en faire une idée autre que le synopsis. Et bien finalement le choix n’était pas si facile pour n’en sélectionner qu’un. Globalement mon choix s’est fait entre deux animes : Isekai Ojisan et The Yakuza’s Guide to Babysitting.

Qu'est ce que c'est ?

Le premier, Isekai Ojisan, est une comédie dans laquelle l’oncle de Takafumi reprend conscience après avoir passé 17 ans dans un autre monde. J’avoue bien rigoler sur cette histoire qui redécouvre le genre Isekai avec beaucoup d’humour.

Yaeka Sakuragi et Toru Kirishima © Feel, Studio Gaina

Mais la véritable pépite de cet été c’est bien The Yakuza’s Guide to Babysitting. L’histoire se centre sur Toru Kirishima, bras armé d’un puissant gang de yakuza. Il est craint par tout le monde. Cependant il a tendance à en faire un peu trop. Pour régler ça, le parrain de la mafia lui ordonne de garder sa fille, lui-même n’ayant pas le temps de le faire.

Alors, Verdict ?

En lisant un synopsis du genre, je m’attendais à une énième comédie où la seule chose qui coupe les combats est l’humour centré sur le décalage entre yakuza et nounou. Et en fait, pas du tout, je ne pouvais pas être plus loin de la réalité. Il y a très peu de combats et l’anime n’est juste… pas drôle en fait, mais dans le bon sens du terme. On est plus proche du drame que de la comédie. Alors oui il y a un peu d’humour pour parfois alléger les propos, mais ça reste très peu et léger. On est plus dans le quotidien difficile d’une fille de 7 ans dont le père ne peut pas s’occuper d’elle et dont la mère est dans un état végétatif. Cette fille voit un yakuza rentrer dans sa vie en tant que babysitter. Un yakuza qui, rappelons le, est une sorte d’ancien tueur à gage pour le gang. Alors bien évidemment qu’il va voir d’anciens ennemis empiéter sur son nouveau travail et mettre ainsi en danger la petite Yaeka. L’histoire raconte alors la relation enfant/nounou qui va naître entre les deux, chacun aidant l’autre à sa façon, avec son lot de larmes et de guimauves qui vont avec.

J’ai été très surpris par cette anime, il m’a beaucoup touché. Il est très émouvant et est le parfait exemple de l’expression “l’habit ne fait pas le moine”. La série est animée par les studios Feel (Dagashi Kashi, Oreigaru) et Studio Gaina. La saison 1 est déjà finie et est disponible sur Crunchyroll. Une suite n’a pas encore été annoncée même si la fin laisse présager au moins une saison 2. En attendant, c’est déjà la saison d’automne pour d’autres animes, Inspecteur Sauce nous a fait une petite liste de ceux qu’il ne faut absolument pas louper.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *