Swtch

Formule 1 : Grand Prix de Zandvoort (Pays-Bas) 2022

Résumé et bilan du Grand Prix de Zandvoort 2022

Après le GP de Spa-Francorchamps, la F1 continue son tour d’Europe de l’ouest. On reste très proche de la Belgique et on se dirige vers les Pays-Bas. Bienvenue au Grand Prix de Zandvoort 2022 !

Grand Prix de zandvoort 2022 : le tracé et les infos en vrac

Le tracé de Zandvoort n’a rien à voir avec celui de Spa en terme de longueur. En effet, le tracé des Pays-Bas ne mesure « que » 4,259 kilomètres, et les pilotes devront donc compléter 72 tours. Un total de 14 virages sont au programme et du côté du DRS, il y a deux zones de détection pour deux zones d’activation. Le relief est TRÈS présent sur ce circuit. Si nous somme loin des montées / descentes comme en Autriche ou en Belgique, certains virages sont très inclinés, à la façon des circuits américains de Nascar. Dans le premier virage par exemple, l’inclinaison est de 18 degrés.

Le tracé comporte de fait, pas mal de points chauds. Si le Virage 1 sera, comme très souvent, à surveiller de près, le Virage 3 est aussi demandeur, de part son dénivelé. Les pilotes doivent ensuite enchainer des virages rapides, sans se laisser piéger par les vibreurs, avant d’attaquer le Secteur 2. Le Virage 11, après une longue ligne droite de DRS, peut également être piégeux. 

Si je n’ai eu l’occasion de le voir qu’une seule fois avec l’édition précédente, c’est un tracé que j’aime beaucoup. Le dénivelé dans de nombreux virages ajoute un peu de piment et le circuit est assez technique pour être spectaculaire. Si les zones de dépassements ne sont pas nombreuses, elles existent quand même ! Un peu de pluie pour agrémenter le tout ne serait pas de refus.

Tracé du circuit de Zandvoort (Pays-Bas) 2022

En parallèle et comme d’habitude, voici quelques informations, en vrac, concernant ce GP de Zandvoort :

– Le tracé de Zandoovrt était au calendrier dès 1952, mais a disparu des courses disputées à partir de l’année 1986. Il n’a refait son retour que l’année passée, en 2021.
Max Verstappen est donc le seul pilote de la génération actuelle a avoir remporté ce Grand Prix.
– Le pilote le plus titré ici est Jim Clark avec 4 victoires (en 1963 / 1964 / 1965 / 1967)

GRAND PRIX de zandvoort 2022 : les essais libres

La première séance d’essais libres du vendredi a été plus palpitante que prévu. Premièrement, car Verstappen a dû rapidement abandonner, suite à un problème de boite de vitesse. Deuxièmement, car les pilotes n’avaient visiblement pas l’intention de se laisser passer et qu’on n’est pas passé loin de l’accident, à plusieurs reprises. Ajoutez à cela de nombreux passages dans les graviers et vous avez droit à un cocktail sympathique. Au niveau des temps, le Top 5 est composé de Russell, Hamilton, Sainz, Norris et Ricciardo, ce qui est encourageant pour les Mercedes & McLaren.

En FP2, peu de chose à signaler à part le drapeau rouge causé par Tsunoda, ce dernier étant bloqué dans les graviers. Côté chronos, les plus performants sont Leclerc, Sainz, Hamilton, Norris et Russell !

Pour l’ultime séance d’essais libres, le samedi, les pigeons (oui oui) et le trafic seront la principale attraction (alors que Gasly explose les signalétiques en polystyrène). Au niveau des temps, Leclerc, Russell, Verstappen, Sainz et Hamilton composent le Top 5.

GRAND PRIX de zandvoort 2022 : les qualifications

La séance de qualification qui a commencé par une Q1 relativement calme, jusqu’à la sortie de Sebastian Vettel dans le dernier virage de son dernier tour chronométré. Si le pilote est arrivé à garder le contrôle de sa voiture, il passe malheureusement à côté d’une qualification pour la Q2 alors qu’il était très bien parti. Bottas (16e), Ricciardo (17e), Magnussen (18e) et Latifi (20e) l’accompagnent.

La grosse surprise de la Q2 verra les deux pilotes Alpine échouer en faisant des temps très moyens (12e et 13e). Pierre Gasly trouve également les limites de sa voiture (11e), tout comme Zhou (14e) et Albon (15e).

La Q3 sera comme très souvent un affrontement entre Verstappen et Leclerc, dont le premier sortira vainqueur, grâce à un ultime tour de qualification exécuté à merveille devant son public. Son coéquipier quant à lui, est sorti dans le dernier virage, forçant un drapeau jaune et empêchant certains pilotes comme Russell de boucler un dernier tour.

Voici la grille complète de ce Grand Prix des Pays-Bas :

Grille de départ Grand Prix Zandvoort 2022

GRAND PRIX de zandvoort 2022 : la course

Dimanche 4 septembre – 15h : à peine rentré du concert de Booba au Stade de France, c’est dans un état semi-végétatif que je m’installe sur mon canapé pour regarder ce Grand Prix des Pays-Bas. Un début de course beaucoup plus tranquille qu’à Spa, avec la seule sortie de route (sans gravité) de Magnussen comme distraction. Il faudra attendre le Tour 15 pour avoir un peu d’animation avec les premiers arrêts au stand. Et QUELLE ANIMATION ! Devinez qui entre dans la danse : les clowns de chez Ferrari. Désireux de toujours innover, les mécaniciens de Carlos Sainz oublient carrément une des quatre roues ! Résultat : l’espagnol passe 30 secondes dans la pitlane. En bonus, les mécanos ont laisser la visseuse n’importe où, forçant Sergio Perez à rouler dessus, heureusement sans gravité. 

La suite de la course sera très calme et c’est un euphémisme. Si les Alpines remontent un peu le classement et Mick Schumacher manque complètement sa course (18e au Tour 37 alors qu’il était parti 7e), c’est un bel affrontement entre Perez et Lewis qui nous sortira un peu de notre torpeur. Au Tour 44, on aura droit à du très cocasse. Yuki Tsunoda s’arrête sur le bord de piste, semblant dire à sa radio que les pneus sont mal fixés. Au final, il repart, s’arrête au stand pour changer de pneumatiques et ses mécaniciens referment la ceinture de sécurité que le japonais avait sans douté débouclé. A peine a-t-il le temps de sortir des stands avec des pneus neufs, qu’il est contrait à l’abandon. Encore un beau move, qui force une Virtual Safety Car qui aura peu d’incidence.

Ce qui en aura par contre, c’est l’abandon de Bottas au Tour 55, au bout de la ligne droite de départ, forçant bien évidemment, une Safety Car. Verstappen décide de s’arrêter pour changer de pneus, tout comme Russell côté Mercedes. Avant la reprise, au Tour 60, le Top 5 est donc composé d’Hamilton, Verstappen, Russell, Leclerc et Perez. Le pari de laisser Hamilton en piste avec de vieux pneus pour tenter la victoire est malheureusement perdant très rapidement. Max Verstappen dispose de lui sans mal, avant que ce soit le tour de Russell quelques tours plus tard et finalement, celui de Leclerc qui s’empare de la troisième place. Cela occasionnera une sacrée gueulante de Lewis Hamilton à la radio, avant qu’il ne s’excuse une fois la course terminée.

Une fois ces pertes de places d’Hamilton actées, plus rien ne bougera et Verstappen filera tranquillement vers un deuxième succès, devant son public, juste devant Russell et Leclerc. Hamilton termine 4e, devant Perez, Alonso et Lando Norris. Sainz, qui a hérité d’une pénalité se classe 8e, alors qu’Ocon et Stroll complètent le Top 10.

GRAND PRIX de zandvoort 2022 : mes tops et flops

LE Top :

George Russell. Parti 6e, le jeune anglais a maîtrisé sa course de bout en bout, bien aidé par ses ingénieurs / mécanos qui ont pris les bons paris pour les changements de pneumatiques, lors des VSC / Safety Car. Un nouveau podium qui lui fera du bien !

Les petits tops :
  • Max Verstappen : pas grand-chose à dire, le champion du monde était injouable ce week-end.
  • Alpine : les deux pilotes partaient 12e et 13e et ont réussi a marquer tous les deux des points au final, avec des 6e et 9e place.
  • Lance Stroll : loin d’être un des meilleurs pilotes de la grille, il a su maîtriser sa course, ramenant un petit point à Aston Martin.
LE Flop :

Les ingénieurs / mécanos de Carlos Sainz : impossible de mettre quelqu’un d’autre ici. Si Ferrari nous a habitué a pas mal de conneries depuis le début de la saison, on passe encore un cap supplémentaire, avec un pneu qui est carrément manquant.

Les petits flops :
  • AlphaTauri: une nouvelle fois cette saison, aucun point n’est marqué par l’écurie. Gasly termine 11e et Tsunoda a dû abandonner.
  • Daniel Ricciardo : alors qu’il ne reste plus que quelques GP à disputer à l’australien chez McLaren, il passe une nouvelle fois à côté de sa course, terminant 17e.

classements après le Grand prix de zandvoort 2022

Chez les pilotes, Verstappen continue de plier le classement et culmine à présent à 109 points d’avance sur Leclerc. Le monégasque profite cependant du GP pour revenir à hauteur de Perez. Russell s’empare quant à lui de la 4e place du classement. Du 6e au 10e rang, les places ne changent pas, mais les écarts oui !

Côté constructeurs, RedBull passe de 135 à 118 points sur Ferrari. La Scuderia qui voit d’ailleurs Mercedes revenir dangereusement, à 30 petites unités. Alpine conforte sa 4e place devant McLaren et Aston Martin se rapproche doucement, mais surement, d’AlphaTauri.

Classement général après le GP des Pays-Bas 2022
Classement constructeurs après le Grand Prix des Pays-Bas 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.