Swtch

Formule 1 : Grand Prix du Canada 2022

Résumé complet du GP du Canada 2022

C’est l’heure d’attaquer le second GP d’Amérique du Nord de cette saison 2022. Après Miami et avant de venir à Austin en octobre prochain, la F1 s’arrête donc à Montréal pour ce Grand Prix du Canada 2022.

GRAND PRIX du canada 2022 : le tracé et les infos en vrac

Le tracé canadien mesure un total de 4.361 kilomètres, ce qui en fait un des circuits les plus courts du calendrier. A Montréal, les pilotes devront boucler 70 tours. On y retrouve un total de seulement 14 virages, ce qui en fait le 3e circuit (à égalité avec Melbourne, la Hongrie et les Pays-Bas) a en posséder le moins. Côté DRS, il y a deux zones de détection, pour trois zones d’activation.

Si sur le papier le tracé peut paraître simple, il y a énormément de points chauds. Comme pour beaucoup de circuits, le Virage 1 sera à surveiller de près, que ce soit lors du départ, mais également plus tard dans la course. L’enchaînement des Virages 3 et 4, avec du dénivelé, peut également être piégeux. La transition entre Secteur 2 et Secteur 3 (longue ligne droite avant un fort freinage à l’épingle du Virage 10) nous a déjà réservé de grosses frayeurs par le passé (avec Kubica en 2007) et il faudra donc être vigilant. Pour finir, les Virages 13 et 14 peuvent faire office de coupe-gorge. Entre la possibilité de tirer tout droit au 13 et celle de s’encastrer dans le mur à la sortie du 14, les dangers sont présents.

Comme tous les vieux Grand Prix, c’est un tracé que j’affectionne beaucoup, car j’ai grandi avec et j’y attache donc de l’importance et de nombreux souvenirs. Objectivement, le circuit est surtout très compétitif, avec de vraies possibilités de déplacements et un bel équilibre (je trouve), entre courbes et lignes droites. Il est IMPOSSIBLE qu’on n’ait pas le droit à du beau spectacle.

Tracé du circuit du Canada 2022

En parallèle et comme d’habitude, voici quelques informations, en vrac, concernant ce GP du Canada :

– Le Grand Prix du Canada se déroule sur ce circuit depuis l’année 1978. Il n’a depuis été qu’absent que 4 fois (dont 2 fois à cause du covid) du calendrier depuis,
– Le circuit a été construit sur l’Île Notre-Dame (artificielle) au milieu du fleuve Saint-Laurent à Montréal, ce qui n’en fait pas un GP urbain à proprement dit,
Michael Schumacher et Lewis Hamilton sont les pilotes qui se sont le plus imposés au Canada, avec 7 succès chacun (le second étant Piquet avec 3 victoires).

GRAND PRIX du canada 2022 : les qualifications

La séance de qualifications s’est déroulée sous une BIEN BELLE PLUIE ! Charles Leclerc et Yuki Tsunoda, assurés de partir en dernière ligne à cause de leurs changements de moteurs, ont quand même participé à la Q1, bien évidemment. Pneus pluie au rendez-vous et ça ne passera malheureusement pas pour Vettel, Stroll, Latifi et Tsunoda. Mais la grosse (et mauvaise) surprise vient de Gasly, qui doit se contenter d’une 15e place, alors que le début du week-end était quasi-parfait. La faute a un problème de frein, malheureusement.

En Q2, alors que les pilote sont passés sur les pneus intermédiaires, Albon se fera une frayeur en finissant dans un mur de pneus, sans trop de gravité. Fortune différente pour Perez qui part aussi tout droit, sans réellement de gravité non plus, mais dans l’impossibilité de dégager sa voiture. Fin de qualification pour le mexicain qui ne pourra donc pas atteindre la Q3. Leclerc de son côté n’a même pas pris part à la Q2 et Norris n’a pas pu faire de tour chronométré à cause de problème mécanique. Bottas (11e) et Albon (12e) sont également out.

La Q3 (toujours sous pneus intermédiaires) nous offrira de beaux chronos très rapidement, alors qu’il ne reste qu’une Redbull et une Ferrari. George Russell jouera le tout pour le tout : passer en pneu soft alors que la piste est encore détrempée. Malheureusement, ça ne portera pas ses fruits. Aux avant-postes, Verstappen prend logiquement la pôle devant.. l’Alpline d’Alonso ! Sainz obtient le 3e temps, devant Hamilton et les deux Haas.

Une séance de qualification qui, grâce entre autres à la météo, nous offre une grille de départ magnifique sur le papier. Des outsiders dans le Top 10, un vieux briscard en première ligne et des pilotes rapides et morts de faim en milieu et fond de grille. Tous les ingrédients pour un début de course spectaculaire !

Grille de départ Grand Prix Canada 2022

GRAND PRIX du canada 2022 : la course

Dimanche 19 juin 2022 à 20h : il est l’heure pour le GP du Canada de débuter. Après les fortes pluies de la veille, c’est un grand soleil qui brille au-dessus de Montréal, alors que les feux rouges s’éteignent.

Malgré les présences d’Alonso et des Haas dans les premières lignes, il n’y aura aucun gros incident dans les premiers virages. On aura par contre droit à une touchette entre Magnussen & Hamilton, au Virage 3, qui aura son importance par la suite, car le pilote Haas héritera d’un drapeau noir & blanc, le forçant à changer d’aileron et donc de perdre tout espoir de Top 10. Aux avant-postes, il n’aura fallu que 3 tours à Sainz pour dépasser Alonso et prendre la seconde place.

Au Tour 8, premier fait de course : l’abandon de Sergio Perez. Après une séance de qualification manquée, le pilote mexicain voit sa voiture le lâcher. Pas de crash, mais une voiture de sécurité virtuelle, qui entraine un premier arrêt au stand pour de très nombreux pilotes, qui passent sur des pneus durs. 

Au Tour 20, c’est au tour de Mick Schumacher d’abandonner, au même endroit que Perez, également pour des problèmes mécaniques. Vous connaissez la chanson → Virtual Safety Car. En milieu / fond de grille, Charles Leclerc continue tranquillement sa remontée et s’installe dans le Top 10, alors qu’Hamilton arrive enfin à se débarrasser d’Alonso pour monter virtuellement sur le podium.

Une fois de plus et malheureusement, la course est rythmée par des erreurs des mécanos. Que ce soit pour Norris, Sainz ou encore Leclerc, les arrêts au stand ont été beaucoup trop longs, faisant parfois perdre de précieuses places.

Au Tour 49, Yuki Tsunoda va s’encaster dans le Virage 2, alors qu’il venait de sortir des stands. Cette fois-ci c’est la voiture de sécurité qui entrera sur la piste pour 5 tours, permettant à toutes les voitures de reformer un peloton pour donner un nouveau départ.

Malgré cela, la fin de course restera très calme. Pendant plus de 10 tours, Sainz arrivera à rester dans le DRS de Verstappen, sans JAMAIS trouver la solution, malgré le petit boost de vitesse. Sans trop se mouiller, il y a très fort à parier que si Leclerc avait été à sa place, il aurait sans doute pris le meilleur sur le champion du monde. Loin de partir à la faute, Sainz nous a une fois de plus montré ses limites.

Derrière la bataille pour la première place, rien ne bouge : les deux Mercedes conserve les 3 et 4e place, finissant devant Leclerc qui était arrivé à dépasser les deux Alpine sans aucun mal. Ocon et Alonso s’emparent des 6 et 7e places, devant les deux Alfa Romeo et Lance Stroll, qui terminent dans les points, à domicile.

Enquête : Alonso a finalement écopé d’une pénalité de 5 secondes une fois la course terminée, pour une défense trop musclée sur Bottas. Cela le fait donc passer 9e

GRAND PRIX Du canada 2022 : mes tops et flops

LE Top :

SIR LEWIS HAMILTON. Week-end de course maîtrisé par le pilote britannique qui a réalisé une course plus que propre. Si Verstappen et Sainz semblaient inatteignables, le but était de prendre le meilleur sur Alonso pour remonter sur le podium, ce qu’il a été fait !

Les petits tops :
  • Charles Leclerc : parti avant-dernier, le pilote Ferrari avait du travail. Si on se doutait qu’il allait réaliser une belle remontée, il fallait quand même le faire. Une belle 5e place pour limiter les dégâts.
  • George Russell : Monsieur Régularité, ENCORE. Nouveau Top 5 pour le pilote Mercedes : le neuvième sur neuf possibles. 
  • Alfa Romeo : ça REPART pour l’écurie italienne ! 7 et 8e places, avec surtout, une belle performance du rookie Zhou.
LE Flop :

McLaren. On reprend les mauvaises habitudes, avec les deux pilotes hors du Top 10. De très nombreux problèmes mécaniques au cours du week-end, des mécanos à l’ouest sur un des arrêts de Norris, on est encore très très loin des attentes de début de saison.

Les petits flops :
  • Haas : avec des pilotes qui partent 5 et 6e, on pouvait espérer des points. Malheureusement, K-Mag fera une erreur au Tour 1 qui condamnera sa course et la voiture de Schumacher a cassé.
  • Alpha Tauri : Gasly termine 14e malgré trois abandons et Tsunoda se sort bêtement. Un week-end à vite oublier.

classements après le gp du canada 2022

Après ce neuvième Grand Prix de la saison, le classement continue d’évoluer à tous les étages :

Classement général après le Grand Prix du Canada 2022
Classement constructeurs après le Grand Prix du Canada 2022

Chez les pilotes, Verstappen garde bien évidemment la tête, alors que Leclerc se rapproche un peu de Perez. De la 4e à la 9e place, les pilotes restent les mêmes, mais les écarts évoluent. Sainz se rapproche de Russell et Bottas de Norris. Pour clore le Top 10, Alonso prend la place de Gasly.

Côté constructeurs, RedBull ne perd que 4 points sur Ferrari, là où Mercedes creuse un écart qui parait définitif sur McLaren. Plus bas, Aston Martin prend la 8e place !

Guide complet de la Saison 2022 de Formule 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.