Swtch

Vikings : La série face à l’Histoire et les légendes

Bannière Vikings

J’ai toujours adoré les vikings. Que ce soit l’influence de l’excellente bande dessinée Thorgal, la faction scandinave d’Age of Mythology ou simplement le fait qu’un célèbre prince normand ait porté mon prénom (moi c’est Tancrède, enchanté), c’est tout naturellement que je me suis intéressé à la série Vikings, moi qui ne consomme pas beaucoup de séries. Mon intérêt était justifié ! Les personnages charismatiques, la culture décrite et le scénario bien dense m’ont conquis pour de bon : je suis fan. Sauf que je ne suis pas ici pour donner une critique de cette série. Je pense que je n’en regarde pas assez pour être objectif sur les qualités de celles-ci. Je veux simplement parler des ressemblances entre les personnages de l’Histoire et ceux de la série Vikings. Car oui, les scénaristes de la chaîne History se sont largement inspirés de vraies légendes ou faits historiques pour construire leur intrigue !

Inspirés uniquement, car il faut bien se rendre compte que les événements décrits se produisent aux alentours de 850, (en prenant bien sûr de grandes libertés historiques au niveau des dates, vous allez voir). Les textes historiques parlant de nos amis les hommes du nord ne sont pas nombreux. La plupart des sources sont en fait des sagas écrites au XIIe siècle soit 300 ans plus tard. Certes, selon le professeur de langues, littératures et civilisation scandinave à la Sorbonne Régis Boyer, les sagas sont censées raconter des faits avérés et non des légendes. C’est une sorte de biographie très précise, surtout au niveau de la parenté des personnages. Je considère pour ma part que les scaldes (ces bardes vikings) ont embellis une vérité toujours existante à l’origine…

Ainsi, les scénaristes utilisent ces légendes pour le contexte des personnages. Pour les introduire et lancer leur narration. Ça rend à mes yeux encore plus passionnant les aventures de Ragnar Lothbrok et de ses fils.


SPOILER ALERT ! Je vais salement spoiler la série à partir d’ici, vous êtes prévenus 🙂

Le plus célèbre des Vikings

On commence évidemment par le glorieux Ragnar Lothbrok, qui incarne pendant 4 saisons un iarl ambitieux, puis roi que le poids du pouvoir écrase, jusqu’à l’abandonner par désintérêt. C’est effectivement un roi légendaire, mais la diversité des sources complique le travail des historiens. On retrouve des traces de lui très étendues dans le temps, ce qui fait qu’on peut le considérer au même titre que le roi Arthur de Kaamelot. Vous savez, on suppose qu’il n’a pas vraiment existé, mais qu’il serait inspiré de plusieurs personnes différentes. 

Ragnar Lothbrok
Le plus légendaire des Vikings est largement mis à l'honneur pendant 4 saisons.

Certains faits d’armes du Ragnar de la série sont par contre totalement véridiques. J’ai noté l’attaque de l’abbaye de Lindisfarne, se déroulant dès l’épisode deux de la série. On y rencontre Athelstan pour la première fois. En réalité, l’attaque a eu lieu en 793, très tôt par rapport aux autres inspirations historiques. Une pratique viking consistait vraiment à attaquer des monastères ou durant des fêtes religieuses. Cela explique aussi pourquoi les vikings semblaient de si terribles guerriers : ils se battaient en réalité contre des moines sans défenses. Un guerrier viking n’était pas plus fort qu’un guerrier chrétien, mais pour ceux qui en étaient témoins, les vikings devaient sembler invincibles.

Comme autre événement important, il y a le siège de Paris, tournant majeur de la série. Les sièges devrais-je dire, parce qu’il y en a eu trois en fait, en 845, en 885 et en 911. Lors du premier siège, la ville était loin d’être fortifiée (ce n’était pas encore la capitale). Elle était déjà étendue sur les berges de la Seine et non uniquement sur l’île de la cité. Rien d’imprenable donc. Cet épisode témoigne cependant d’une autre vérité : les vikings n’étaient pas très bons contre des villes fortifiées. Ils préfèrent faire des raids surprises sur des places sans défenses et repartent aussi vite qu’ils sont arrivés (ce qu’ils ont fait lors du premier siège, ne s’arrêtant qu’en échange d’une rançon de Charles II).

Je profite de Paris pour ouvrir une parenthèse sur ce Charles II dit « le chauve » , le petit-fils de Charlemagne, qui a bien existé. Il était roi dès 843, mais n’est couronné empereur que pour deux ans, entre 875 et 877. Lors du premier siège, il devait avoir la vingtaine… Fin de la parenthèse sur ce personnage bien peu charismatique dans la série.

Charles II dit le chauve
L’empereur des Francs Charles II, ayant bien du mal à diriger comme un vrai monarque.

Dernier point important retranscrit, la descendance de Ragnar. Vu l’importance de l’ascendance des héros de sagas, beaucoup de ses fils sont connus. La série a simplifié l’arbre généalogique : selon les différentes sagas, on pouvait compter jusqu’à 14 enfants et avec 5 femmes différentes. Ensuite, les parentalités se contredisent, un beau bazar donc. Pour le moment, retenez simplement que les fils cités dans la série viennent tous des sagas voire ont existé selon des sources chrétiennes ou même arabes. Plutôt fiable donc.

La légende des fils de Ragnar Lothbrok

Faisons une section entière sur ces fils de Ragnar. Ils sont décrits pour la plupart dans Ragnarssona þáttr, une saga décrivant les exploits des fils de Ragnar ainsi que dans le Geste des Danois, un écrit historique du XIIe siècle par Saxo Grammaticus.

Je commence par Ivar le désossé car il est censé être l’aîné de la fratrie (l’inverse de dans la série). Il est loin d’être un tel mythomane auto-proclamé dieu ! Attesté par plusieurs sources différentes, il avait réellement ce surnom. Plusieurs théories existent, parlant soit de la maladie des os de verres, soit simplement de la grande souplesse de cet homme. Quoi qu’il en soit, son statut d’aîné le désigne comme le chef de la Grande armée viking, la même que dans la série. Il n’y a pas de mention d’une quelconque querelle avec ses frères, pourtant un thème redondant dans Vikings. Je pardonne aux scénaristes d’avoir transgressé l’Histoire, parce qu’après tout, vive le drama.

Juste avant ce drama d’ailleurs, il y a la grande armée Viking qui prend York. Cette attaque s’est vraiment produite en 865, et dans des circonstances semblables à la série. Tous les “fils de Ragnar” seraient allés envahir la Grande-Bretagne en représailles de  la mort de leur père. Ils auraient vraiment pris la ville d’York.

Passons à l’invincible Bjorn, qui a bien été roi (en Suède) en étant appelé Björn Ier dit « côtes-de-fer ». L’aîné dans la série a effectivement beaucoup voyagé en méditerranée et pillé des côtes, dont des marocaines et françaises et aurait même remonté le Rhône. C’est un personnage plutôt bien représenté du coup.

Bjorn Côtes-de-fer
Björn côtes-de-fer a vraiment été un explorateur viking en méditerranée.
Les fils de Ragnar Lothbrok
De gauche à droite : les vikings Sigurd, Ivar, Ubbe et Hvitserg

Vient ensuite Ubbe, le plus vertueux des fils de Ragnar dans la série. Quelques années après l’attaque de York, il meurt en tentant d’assiéger une autre ville. Dans la série il vit d’autres aventures. Ce sont les scénaristes qui lui ont donné ce caractère proche de Ragnar, colonisateur et curieux. Pour mon plus grand plaisir, Ragnar me manquait !

À l’inverse, Sigurd Oeil de serpent est assez secondaire dans la série et meurt rapidement pour nourrir l’intrigue d’Ivar. Dans les sagas, il vit bien plus longtemps et gouverne des terres à la mort de Ragnar. Il est effectivement censé avoir une tâche de naissance sur l’œil ressemblant à un serpent se mordant la queue autour de la pupille.

Enfin, Hvitserg serait allé piller vers l’est, où il aurait été vaincu puis brûlé vif. Il est donc bien mention de voyages vers Novgorod et en Rus’, ce pays ayant réellement existé à partir de 880. La situation diverge cependant, car dans la série c’est bien Ivar puis Hvitserg qui arrivent en Rus’. Ils sont sont bien loin de s’intégrer à ce pays. L’intrigue d’un Ivar fou et trop ambitieux ayant été inventée, ses conséquences sur la santé mentale d’Hvitserg le sont logiquement elles aussi. Aussi, la situation puissante, étendue et chrétienne de l’empire Rus’ est plus tardive d’au moins un siècle cependant. À l’époque des personnages de la série, la Rus’ est encore polythéiste et certainement pas aussi terrifiante. 

Des légendes vikings

Mais bien d’autres personnages de Vikings sont passionnants, dont la génération du héros en commençant par le traître Rollo. C’est selon toute vraisemblance le duc Rollon, le premier viking implanté en Normandie selon des écrits chrétiens. Il a eu une vie mouvementée en passant en Grande-Bretagne, puis attaquant les côtes françaises avec une troupe mêlant vikings et anglais. Ragnar n’a aucun lien de parenté avec lui, qui reste quand même  fils de iarl. Il s’est vraiment marié à une Gisèle (ou Gisla dans la série), mais ce n’est pas la fille de Charles II. Mis-à-part ses liens de parentés, il est donc plutôt crédible !

J’aborde enfin le sujet de l’incroyable Lagertha. Si son histoire est inventée de toute pièce, le texte historique du Geste des Danois mentionne bien une Lagertha. Elle aurait appartenu à la famille d’un roi de Norvège nommé Synardus. Lorsque le roi Suédois Frø envahit les terres de Synardus et humilie la famille royale vaincue, un petit-fils nommé… Ragnar Lothbrok vient à la rescousse. Lagertha aurait alors glorieusement pris les armes aux côtés de Ragnar pour sortir de l’occupation suédoise. Toutes les intrigues racontées dans la série sont donc des inventions, mais le caractère combatif de la légendaire guerrier au bouclier, lui, existait déjà dans les écrits du XIIe siècle. Les scénaristes ont simplement décidé de donner une plus grande importance à la meilleure guerrière de la série. Pour notre plus grand bonheur. Je ne suis pas objectif non.

La guerrière au bouclier Lagertha
Lagertha représente la femme guerrière viking, forgeant sa propre légende.
La reine Aslaug
Aslaug représente la femme viking s'occupant des affaires de son mari lorsque celui-ci est parti en expédition.

Même si je l’apprécie moins, la seconde femme de Ragnar reste fascinante et d’une grande importance. La reine Aslaug vient directement des légendes et son histoire est si intéressante qu’elle est très peu modifiée par rapport à celle des autres personnages. C’était déjà parfait tel quel… Plusieurs textes nordiques parlent d’elle. Comme dans la saga Ragnars saga loðbrókar, elle est effectivement fille de Sigurd et Brynhildr, une walkyrie (d’ascendance divine donc), et a rencontré Ragnar lorsque ses guerriers l’ont aperçue dans son bain. Ragnar lui a demandé de venir “ni habillée, ni déshabillée ; ni affamée, ni repue ; ni seule, ni accompagnée”, comme dans la série. Elle serait venue habillée d’un filet de pêche, accompagnée d’un chien et mangeant un oignon (et non une pomme). Selon cette saga, elle aurait donné à Ragnar ses fils les plus connus : Bjorn Ier, Ivar, Hvitserg et Sigurd Oeil de serpent.

On s’éloigne de la famille mais on reste dans l’entourage proche de Ragnar, avec le fou Floki. Il est inspiré d’un Flóki Vilgerðarson décrit très précisément dans le Landnámabók. Ce serait le premier explorateur à avoir volontairement été en Islande, après deux témoignages d’explorateurs arrivés là par hasard. Il descendrait de rois contrairement à la série, et aurait vécu vers le 9 ou 10 siècle. Toutes les intrigues précédentes, folies, admiration pour les dieux et ses liens avec les personnages de la série sont donc inventés de toute pièce. J’apprécie que les scénaristes aient pris le temps de choisir un vrai explorateur viking.

Des rois Historiques à foison

Les monarques importants de la série ont tous existés ! Si beaucoup de personnages de Vikings s’inspirent de légendes, des rois comme ceux du Wessex ne font aucun doute quant à leur véracité.

Harald à la belle chevelure colle assez bien à la série selon les sagas où il est cité. Il est censé être le premier roi de toute la Norvège (mais les historiens actuels pensent que c’était probablement uniquement le sud de celle-ci). Apparemment, il aurait vraiment pris 10 ans de sa vie pour unifier la Norvège afin de séduire Gyda, une fille d’un roi voisin.

Le roi Olaf Haraldson dit le gros est né en 993 et est mort en 1030, très tard donc. Il n’a pas grand rapport à la série si ce n’est son surnom. Olaf est connu pour s’être converti au christianisme et pour avoir rendu la Norvège indépendante par rapport au royaume danois.

Ælle de Northumbrie existe, lui aussi. Des faits historiques parlent de ce roi de Northumbrie que la grande armée vikings tue lors de la prise de York en 867. Tant pis pour le supplice de l’aigle. Par contre, il est bien contemporain de cette grande armée vikings. Une saga mentionne tout de même le fait qu’il ait tué Ragnar Lothbrok et déclenché l’invasion dans son pays.

Le roi Ecbert
Le roi Ecbert est tout autant important que son petit-fils Alfred dans l'histoire de l’Angleterre.

Finissons en beauté avec un roi très intéressant et sa descendance : Ecbert. Diverses sources chrétiennes parlent de lui ce qui fait qu’il est bien mieux documenté que les autres personnages de la série. Ce roi est un contemporain de Charlemagne et a effectivement rejoint sa cour un temps, avant de devenir roi du Wessex. Il serait mort en 839 après avoir conquis une bonne partie du sud de la Grande-Bretagne et acquis le titre de bretwalda. Son fils Æthelwulf et son petit-fils Alfred le grand sont véridiques. Alfred en particulier est bien allé à Rome dans sa jeunesse et a même été sanctifié ! Il a défendu la Grande-Bretagne contre les danois. L’intrigue entre Æthelred et Alfred, les présentant comme rivaux, est par contre une invention.

Cet article tire ses images de la série directement, ou bien elles appartiennent à la chaîne de télévision History.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.